Medisuiss
Home| Sitemap|Kontakt| DE FR IT
spacer
Print Page   Suche
Montant des cotisations

Les cotisations AVS/AI/APG/AC sont calculées sur le salaire déterminant, versé par l’employeur à son salarié. Ce salaire déterminant comprend toutes les indemnisations versées en Suisse et à l’étranger que le salarié touche en compensation du travail fourni.

Les cotisations sont par moitié à charge de l’employeur et par moitié à charge du salarié (d’où leur nom de "cotisations paritaires"). Est toutefois possible une convention selon laquelle l’employeur prend à sa charge plus de la moitié, voire la totalité des cotisations (convention de salaire net).

Depuis 2016, les montants suivants sont dus:

Assurance de vieillesse et survivants (AVS) 8,40 %
Assurance invalidité (AI)  1,40 %
Allocation pour perte de gain (APG) 0,45 %
Assurance chômage (AC; jusqu'à 148'200 francs)  2,20 %
Total 12,45 %
par employeur et par salarié soit 6,225 %

L’obligation de cotiser à l’AC est limitée aux salaires allant jusqu’à 12'350 francs par mois ou 148’200 francs par année (nouvelles valeurs depuis 2016). Pour les parts de salaire excédant 148'200 francs, une cotisation de solidarité de 1,0 % est due. L'obligation de cotiser court dans tous les cas seulement jusqu’à l’âge ordinaire donnant droit à la retraite.

Lorsque le revenu atteint au maximum 2300 francs par employeur, les cotisations ne sont perçues que sur demande du salarié. Le personnel de ménage et les artistes sont redevables des cotisations dans tous les cas; exception faite des "petits boulots" (par. ex. babysitter), jusqu'à la fin de l'année de 25 ans, dans la mesure où le salaire n'excède pas 750 francs par an et par employeur. Les personnes touchant une rente de vieillesse bénéficient d’un montant exempt de la cotisation de 1400 francs par mois, soit 16'800 francs par année et employeur.

L'outil pour le calcul des cotisations se trouve ici. A l'aide de cet outil, vous pouvez également calculer les cotisations pour les caisses d'allocations familiales (CAF) et les cotisations selon les lois cantonales.

 
Go to the top 
Spacer